Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Château des ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’esclavage

L’Arbre aux Hérons

En juillet 2017, Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole a officialisé le lancement de ce projet. Sa réalisation se fera sur 5 ans. Il sera implanté sur le site remarquable de la Carrière Chantenay, en bord de Loire.

L’Arbre s’implantera au cœur du Jardin extraordinaire qui occupe déjà la partie ouest de la Carrière. L’Arbre y prendra sa place et l’ensemble fera de ce lieu un jardin urbain unique au monde.

La phase d’étude a commencé en 2018 et s’est achevée en 2021. L’aventure de la construction de l’Arbre aux Hérons est un projet en partage. Elle commencera en 2022 et s’achèvera au printemps 2027. Ce chantier hors du commun sera un chantier spectacle visible depuis le haut des falaises de la carrière.

La création par Nantes Métropole du Fonds de dotation de l’Arbre aux Hérons en 2017, permet d’associer des partenaires publics et privés. Il ouvre aussi la possibilité aux particuliers de partager cette aventure artistique.

La campagne de financement participatif lancé en 2019 a été un véritable succès. Merci aux 5511 amis de l’Arbre aux Hérons ! Cette campagne est maintenant close, mais vous êtes nombreux à vouloir soutenir le projet.

Alors contactez-nous : participer@arbreauxherons.fr

Vos dons s’inscrivent dans un cadre de mécénat, vous recevrez une attestation fiscale vous permettant une réduction d’impôts à hauteur de 66% du montant du don.

En savoir plus sur le projet de l’Arbre aux Hérons


L’Arbre aux Hérons dans la Galerie des Machines

Depuis le lancement de la phase d’étude de l’Arbre aux Hérons 2017, la Galerie des Machines est le lieu de partage de cette incroyable aventure artistique, qui est aussi un véritable challenge technique et industriel. Comme la croissance d’un arbre, sa construction est un processus vivant.

En 2018, les prototypes indispensables aux études sont implantés dans la Galerie. Une grande maquette au 1/5 de l’assemblage tronc, branches, étais et racines est exposée ainsi qu’un colibri géant butinant une fleur, un vol d’oies, le paresseux, la parade amoureuse de deux oiseaux de paradis, le caméléon géant… ce sont les premiers éléments de la ménagerie mécanique de l’Arbre.

Jusqu’aux derniers mois de son élévation, de l’épanouissement de sa frondaison et de l’implantation des étais qui reprennent les descentes de charge, comme les racines d’un banian géant, la Galerie des Machines rendra compte de toutes les avancées de ce chantier hors norme.